Plantes grimpantes aux multiples fonctions


plantes-grimpantes

Les plantes grimpantes mettent en valeur les éléments verticaux sur le terrain tout en soulignant les perspectives du jardin. Avec elles, vous exploitez une autre dimension de l’espace.

En effet, quand la place au niveau du sol se fait rare, il reste toujours les murs et autres structures en hauteur pour faire pousser les plantes.

Certaines grimpantes n’ont pratiquement pas de limites de croissance. Dès qu’elles trouvent un support, elles s’accrochent et grimpent.

Ce sont des plantes de choix pour les petits jardins, les cours intérieures, les patios et les balcons.

Des fonctions multiples

En aménagement, les plantes grimpantes peuvent accomplir de multiples fonctions :

  • habiller un mur, une clôture ou une rampe d’escalier;
  • dissimuler le dessous d’un escalier, un poteau inesthétique, le coin compost ou la poubelle avec des grimpantes rustiques à grand développement;
  • garnir et fleurir une pergola, une gloriette, une tonnelle ou un obélisque avec des grimpantes florifères;
  • dresser une toile de fond ou un brise-vent avec des grimpantes ayant un beau feuillage;
  • constituer de belles haies fleuries en mélangeant des grimpantes aux arbustes d’une haie libre;
  • décorer le tronc d’un arbre ou les ramifications d’un arbuste en plantant à leur pied des grimpantes dont les fleurs
  • prolongent la période de floraison du plant-hôte;
  • illuminer un coin mi-ombragé avec des grimpantes à feuillage panaché de blanc;
  • constituer un couvre-sol en les laissant s’étaler dans les talus sans support sur lequel s’accrocher ou en les laissant retomber par-dessus un muret;
  • former, seules ou en mélange, de magnifiques jardinières et paniers suspendus grâce à leur port retombant.

Critères de sélection pour les grimpantes

Les principaux critères de choix des plantes grimpantes sont :

  • la pérennité de la plante (vivace ou annuelle);
  • la vitesse et le type de croissance ainsi que le mode de fixation;
  • la période de floraison;

La clématite « Blue Bird » et la glycine « Lawrence » ont une floraison printannière alors que la majorité des grimpantes fleurissent durant l’été entre juin et août.

  • la richesse et l’élégance du feuillage;
  • L’aristoloche, le houblon, le kiwi décoratif, le lierre de Boston et la vigne vierge offrent un feuillage décoratif par la forme et la couleur des feuilles.
  • l’abondance, l’originalité et le parfum de la floraison;
  • la persistance d’une fructification colorée;
  • Le bourreau des arbres, la clématite,le houblon, le kiwi décoratif, la vigne des rivages et la vigne vierge ont une fructification attrayante en automne.
  • la coloration automnale du feuillage, par exemple celle de l’hydrangea du Japon, du lierre de Boston et de la vigne vierge.

Les grimpantes annuelles peuvent être remplacées à chaque année à peu de frais. Elles sont généralement semées à l’intérieur afin de devancer la floraison de plusieurs semaines. Elles sont faciles à utiliser dans toutes les situations, mais particulièrement pour la culture en pot.

Les annuelles nous assurent une croissance végétative vigoureuse et une abondante floraison dans la même saison.La plupart des grimpantes vivaces installent leur système racinaire lors des premières années suivant la plantation, avant de prendre leur pleine expansion.

Pendant cette période, il est avantageux de mêler des grimpantes annuelles pour compenser leur faible croissance. Les clématites poussent au soleil mais leurs racines aiment la fraîcheur et l’humidité. Il suffit de planter des fleurs vivaces ou des plantes couvre-sol à leur pied.

Les grimpantes vivaces sont de deux types :

À tiges ligneuses : tel le kiwi décoratif, la vigne vierge et l’hydrangée grimpante. Au printemps, la croissance reprend à partir des bourgeons présents sur les rameaux. L’établissement de ces plantes prend quelques années. La taille de ces grimpantes n’est pas essentielle. Il est possible de les tailler au besoin pour limiter leur croissance.

À tiges herbacées : comme le houblon. Celles-ci gèlent jusqu’au sol durant l’hiver et la croissance redémarre à partir des rhizomes souterrains. Elles peuvent devenir envahissantes. Il est de mise de les rabattre au sol à la fin de l’automne ou très tôt au printemps.

Associer différentes grimpantes entre elles pour composer des tableaux très intéressants : des clématites avec des rosiers grimpants, des clématites de couleurs différentes, un célastre et de la vigne vierge. Il n’y a de limite que l’imagination.

Les modes de fixation et le choix des supports

Les longues tiges souples des plantes grimpantes sont incapables de se soutenir d’elles-mêmes. Leurs différents modes de fixation déterminent le type de support à leur fournir.

Installez les treillis sur des crochets vissés dans le mur. Les treillis se détachent alors aisément lors des travaux d’entretien ou pour coucher au sol les plantes demandant une protection hivernale.

Pour ne pas détériorer un mur, il est judicieux de laisser un espace d’environ 10 cm entre le support et le mur afin que l’air circule mieux. Celui-ci demeurera plus frais en été et moins humide durant l’hiver.

La taille

Les grimpantes ligneuses ont souvent besoin d’une taille d’entretien pour éviter qu’elles ne deviennent encombrantes. Il s’agit simplement de couper durant la saison tout rameau s’écartant de son support ou devenant trop long.

Les vignes vierges, en vieillissant, développent des tiges ligneuses épaisses à leur base. Il est conseillé de les couper à tous les 5 ou 6 ans afin qu’elles soient remplacées par des tiges jeunes, moins grosses.

Les clématites sont rabattues au-dessus de la première paire de bourgeons sains lors de leur plantation pour favoriser des plants plus ramifiés et plus florifères. Par la suite, elles seront taillées annuellement immédiatement après leur floraison pour celles qui fleurissent très tôt ou au printemps avant le débourrement afin d’éliminer les parties mortes par le gel pour les hybrides à grandes fleurs fleurissant l’été.

Les clématites, les grandes préférées

Les clématites font l’objet d’un véritable engouement de la part du public. De nouvelles variétés sont introduites chaque année, ce qui est fort compréhensible avec une floraison aussi spectaculaire que généreuse.

Les clématites à grandes fleurs (les plus populaires) nécessitent que les critères suivants soient respectés lors de la plantation :

  • une situation où la base du plant est ombragée par d’autres plantes annuelles ou vivaces ;
  • un sol toujours humide mais bien drainé, riche en humus et en éléments nutritifs ;
  • une bonne luminosité sans exposition au soleil brûlant.

La taille annuelle des clématites

Après la floraison pour celles qui fleurissent tôt au printemps.

À la fin de l’hiver, avant le débourrement des bourgeons afin d’éliminer les parties mortes par le gel, pour les hybrides à grandes fleurs fleurissant durant l’été.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *