Zoom sur les différentes solutions de chauffage


Il existe de nombreuses solutions de chauffage : des plus ou moins écologiques, des plus ou moins chères et des plus ou moins efficaces. Qu’elles soient vantées par les médias ou par les professionnels du gaz, il est dur de s’y retrouver devant tout ce choix. Voici donc notre tour d’horizon des solutions de chauffage existantes en France.

Les chaudières

Chaudiere_murale_gaz

Chaudière gaz murale

Il existe différents types de chaudières qui se différencient par leur mode de fonctionnement, leur efficacité en termes d’économie d’énergie, leur rendement, ainsi que leur impact écologique. Les différentes chaudières que nous allons vous présenter utilisent différents combustibles : fioul, gaz et bois.

La chaudière hybride, au gaz naturel, permet une économie de 40% par rapport à une ancienne chaudière grâce à un système de régulation intelligent. Prévoyez un budget moyen de 5 400 à 7 800 euros, pour un rendement de 100%.

La chaudière à basse température permet une économie de 20% par rapport à une vieille chaudière. Elle chauffe entre 35°C et 65°C contre 90°C pour un dispositif classique. Elle coûte entre 3 000 et 6 000 euros et présente un rendement de 90%.

La chaudière à condensation permet de tirer d’avantage de chaleur grâce aux fumées captées lors de la combustion du gaz ou du fioul, et donc permet une économie de 35%. Le prix d’une chaudière gaz à condensation est de 4 000 à 7 000 euros, pour un rendement de 110%.

Pour précision, le rendement énergétique d’une chaudière correspond au rapport entre la quantité d’énergie restituée (c’est-à-dire la chaleur dégagée) et la quantité d’énergie consommée. Plus le rendement est élevé, plus l’appareil optimise l’utilisation de son combustible.

Enfin, une chaudière doit obligatoirement être entretenue annuellement par un professionnel du gaz ou de l’énergie. L’entretien permet de conserver une sécurité maximale, une bonne durée de vie ainsi qu’une faible consommation d’énergie. Pour les chaudières bois, l’entretien des cendres doit être quotidien.

Les pompes à chaleur

Schéma de fonctionnement de la PAC

Schéma de fonctionnement de la PAC

Comme pour les chaudières, il existe plusieurs types de pompes à chaleur. En effet, ce type d’appareil utilise l’énergie présente dans l’environnement, une énergie qui est donc gratuite et renouvelable. Il s’agit de l’air (aérothermie), de l’eau (nappe, puits, rivière) ou du sol (géothermie).

La chaleur contenue dans ces différents éléments est dirigée vers l’intérieur du logement pour le réchauffer. Le mode de fonctionnement est similaire à un chauffage électrique tout en étant plus efficace.

La pompe à chaleur air-air fonctionne donc avec l’énergie thermique de l’air extérieur et rapatrie dans la maison la chaleur. Concernant le rendement, il faut choisir un appareil avec un SCOP élevée (SCOP 3, par exemple). Comptez entre 6 000 et 10 000 euros.

La pompe à chaleur air-eau fonctionne également avec l’énergie thermique de l’air extérieur. Cette fois-ci, la chaleur n’est pas dirigée vers le logement mais est rejetée dans de l’eau qui fait fonctionner un chauffage central. Ce genre d’appareil coûte entre 8 000 et 13 000 euros.

La pompe à chaleur géothermique est donc un appareil fonctionnant avec l’énergie thermique du sol. Grâce à un réseau de captage ou un forage, la pompe à chaleur géothermique transmet la chaleur du sol vers le chauffage central. Prévoyez un budget d’environ 20 000 euros pour ce type d’engin.

Malgré tout, la pompe à chaleur fait face à de nombreuses critiques, venant du fait que son système de fonctionnement ne soit pas vraiment écologique, contrairement aux chaudières.

 

Dans tous les cas, rénover votre chauffage gaz vous permettra de faire de grandes économies et d’en profiter pour, pourquoi pas, mieux respecter notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *