Sécuriser son installation électrique, une étape nécessaire


Si votre logement a plus de 20 ans, son installation électrique n’est plus aux normes. Vous n’êtes pas obligé de la rénover, sauf si vous comptez louer votre logement, mais il est pourtant très important de le faire. Pourquoi ? Et comment remettre aux normes son installation électrique ? On vous explique tout.

Pourquoi sécuriser son installation électrique ?

electrocution

Une installation électrique qui n’est plus aux normes n’est pas sécurisée. Or, une installation électrique vétuste entraîne de nombreux risques d’incendies et d’électrocution, des situations graves pouvant être mortelles.

Les chiffres sont ainsi inquiétants : l’Observatoire National de la Sécurité des Installations Electriques (ONSE) estime que 80 000 incendies domestiques sur les 250 000 recensés sont d’origine électrique. L’électricité est ainsi responsable de plus de 30% de ces incendies domestiques.

Pour enfoncer le clou, il faut savoir qu’environ un quart des logements français dispose d’une installation électrique qui n’est plus aux normes, dont certaines sont même très dangereuses. A cela s’ajoutent 300 000 logements qui deviennent dangereux chaque année.

Non seulement une installation électrique vétuste vous expose à de graves situations, mais en cas de sinistre, si un défaut d’installation est avéré, l’indemnisation par l’assurance sera remise en cause et le responsable de l’incident ne la touchera pas. Mieux vaut donc miser sur la prudence…

Comment sécuriser son installation électrique ?

electricite

La première chose à faire pour vous est de remplacer tous les appareillages ainsi que les matériels électriques vétustes comme les prises de courants, les interrupteurs, les fils dénudés…. Et de veiller à ne surtout pas surcharger votre installation électrique.

Si cela n’est pas le cas, les règles de sécurité dans la cuisine et la salle de bain doivent être scrupuleusement respectées. Il s’agit par exemple de la liaison équipotentielle, qui permet de prévenir tout risque d’électrisation et la protection des prises directes.

Ensuite, vous devez remettre aux normes votre installation électrique. Pour cela, l’ONSE rappelle que le logement doit comporter un interrupteur général facilement accessible (qui se trouve généralement à proximité du tableau électrique), un disjoncteur différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre et un dispositif de protection contre les surintensités.

Si cela n’est pas le cas, vous devez remettre votre tableau électrique aux normes. Dans les appartements et villas, il s’agit d’un simple coffret avec à l’intérieur différents dispositifs permettant de sécuriser votre installation électrique, à l’aide par exemple d’interrupteurs différentiels de 30 MA.

Pour remettre votre coffret électrique Legrand ou Hager aux normes, demandez l’aide d’un professionnel. Si votre tableau est trop vétuste, cela peut valoir le coup d’investir dans un tableau pré-équipé déjà composé d’un certain nombre de disjoncteurs divisionnaires et d’interrupteurs différentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *