Les toitures


Les toits plats ou pentus marquent leur différence, région par région.

Le choix de l’inclinaison, des matériaux et de la structure des toits n’est jamais laissé au hasard. Parfaitement adaptées au climat, les toitures sont souvent fabriquées avec les matériaux exploités dans leur région d’installation.
Le toit à deux pentes est le plus courant. L’inclinaison de la pente sera plus importante si elle est prévue pour supporter de la neige ; les toits plats restent réservés aux régions sèches.

Les matériaux

La couverture du toit est généralement en ardoises ou en tuiles, mais elle peut également être en zinc, en PVC, en chaume ou en tôle ondulée.

Les tuiles

En béton ou en argile émaillées, elles sont peu onéreuses et faciles à installer. On en trouve de plusieurs couleurs. Plates et lisses, elles ont la même forme que les ardoises ; elles sont plus difficiles à installer et donc plus chères que les tuiles ondulées.

Les ardoises

Il existe 3 sortes d’ardoises :

  • Les ardoises naturelles : leur qualité leur accorde une durée de vie presque illimitée.
  • Les ardoises artificielles : produites en usine à partir de fibres-ciment, elles sont moins chères et plus courantes.
  • Les ardoises en zinc : les ardoises doivent être régulièrement entretenues et traitées.

Le zinc

Cher mais facile d’entretien et durable, il permet les formes les plus diverses. Il ne peut être posé que par un professionnel.

Le PVC

Il imite les autres matériaux : tuiles, zinc ou le cuivre. On l’emploie souvent pour les hangars, les garages et les dépendances.

Le chaume

Il ne reste plus beaucoup de chaumiers en France. Pourtant, le chaume est à peine plus onéreux que la tuile ou l’ardoise. En effet, son prix élevé est compensé par ses capacités d’isolation naturelles. Il ne nécessite ni travail d’isolation supplémentaire, ni d’installation de gouttière.

La tôle ondulée

Autrefois réservée aux bâtiments industriels, elle est employée à présent dans les maisons individuelles. Bon marché, facile à installer, elle est fabriquée à partir de fibres-ciment ou de métal.

Le must ! Un toit à vivre !

Pourquoi ne pas installer sur un toit plat, quand c’est possible, un jardin-terrasse et créer ainsi un espace vert supplémentaire? Isolant et résistant au feu, il augmente la durée de vie de la toiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *