Les plantes d’intérieur : lumière et humidité


La lumière et l’humidité sont deux besoins variables, mais indispensables à la survie des plantes. Idéalement la luminosité et l’humidité devraient respecter le plus possible l’environnement d’origine des plantes.

La lumière et la croissance

Les principaux problèmes dans la culture des plantes d’intérieur proviennent d’un mauvais éclairage. Voyons pourquoi.

Ce sont les pigments situés dans les feuilles qui captent la lumière et qui leur procurent leur couleur. La lumière peut cependant varier en intensité et en qualité. La croissance des plantes est régie par des hormones végétales appelées auxines. Leur circulation détermine l’allongement et le grossissement des jeunes cellules en croissance dans les tiges, les feuilles et les fleurs. Les plantes qui poussent à l’extérieur captent la lumière de tous les côtés, ce qui permet une circulation équilibrée des auxines. La croissance sera alors équilibrée. Lorsque les plantes sont cultivées à l’intérieur, la croissance est généralement mal équilibrée puisque la lumière n’est pas captée également de chaque coté de la plante. Les tiges se développent alors de façon inégale, ne bénéficiant pas toutes de la même quantité de lumière.

Pour cultiver de belles plantes d’intérieur, il faut prendre l’habitude de tourner leur pot d’un quart de tour à chaque arrosage. La lumière sera alors distribuée sur toute la surface de la plante.

La source lumineuse selon les saisons

Une fenêtre au sud donne un maximum d’ensoleillement et de chaleur. De novembre à mars, les rayons y sont moins forts. Plusieurs plantes ont alors besoin de cette orientation pour compenser la baisse de lumière hivernale. Mais prenez garde, durant la saison chaude le soleil peut brûler le feuillage des plantes qui exigent moins de lumière et qui sont exposées au sud.

Les fenêtres à l’est offrent le soleil du matin et la fraîcheur le reste de la journée. La lumière y est vive et le soleil pas assez fort pour brûler les plantes. Cette orientation est idéale pour les fougères, les gesnériacées…

gesnériacées

Les fenêtres situées à l’ouest seront à privilégier pour les plantes qui exigent seulement quelques heures de soleil par jour. Par contre, au nord, la lumière hivernale est souvent insuffisante, même si certaines plantes peuvent s’en contenter l’été.
L’humidité de l’air
La réussite de la culture des plantes d’intérieur repose souvent sur le simple fait de savoir recréer le plus parfaitement possible les conditions climatiques naturelles des plantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *