Les façades


Protéger la maison des intempéries et de l’humidité la conserver belle et avenante, deux raisons pour rénover la façade !

La préparation du support est une étape essentielle de la rénovation. Elle consiste à ôter l’ancien revêtement aux endroits où il est abîmé, sceller les pierres et les moellons, regarnir les joints et laver le mur avec un nettoyeur haute pression.

La peinture, pour une façade en bon état

Tout en gardant leurs qualités d’étanchéité, certains enduits se ternissent avec le temps. S’ils sont encore solidaires de la maçonnerie, un bon coup de peinture peut suffire à les rafraîchir. Avant de peindre, il faut enlever les mousses et les lichens, nettoyer le mur, brosser ou décaper les parties écaillées et appliquer un produit fixateur sur les anciennes peintures quand elles sont farineuses.

Il existe 3 sortes de peintures extérieures :

  • les peintures acryliques, faciles à appliquer, qui sèchent rapidement ;
  • les peintures à la pliolite, imperméables et résistantes aux intempéries, qui laissent respirer la pierre ;
  • les peintures siloxanes, perméables à la vapeur d’eau, qui laissent respirer le mur. Leur aspect mat gomme ses irrégularités.

La façade en briques, résistante et durable

La rénovation de la brique pleine en terre cuite est assez facile. Elle nécessite seulement un lavage plus ou moins décapant au jet haute pression et la réfection des joints en chaux devenus friables.

La façade en pierres apparentes, authentique et traditionnelle

Pour conserver le cachet et le caractère d’une façade traditionnelle, on peut conserver en l’état la pierre mise à nu par le nettoyage, à condition de la protéger avec un enduit, car certaines pierres résistent mal aux intempéries. Un enduit à la chaux mélangé avec des sables de la région, vigoureusement brossé pour laisser apparaître les pierres, redonne un rôle protecteur tout en laissant respirer la construction et restera souple. Pour des raisons esthétiques et pour assurer une protection durable, mieux vaut utiliser les enduits traditionnels à la chaux.
Pour soigner la pierre, on peut avoir recours à des liquides minéralisants, des hydrofuges incolores et des mortiers de réparation.
Pour plus de facilité, on peut utiliser les mortiers déjà dosés qui suppriment les problèmes de mélange et de dosage.

Quand la façade change de look

Si la façade ne présente aucun intérêt ou si elle est très abîmée, il vaut quelquefois mieux la refaire entièrement. Le coût de l’opération sera peut-être plus élevé, mais on pourra personnaliser la maison et lui donner un caractère dont elle est dépourvue, en utilisant par exemple un enduit coloré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *