Escalier intérieur : comment gagner de la place ?


Qu’il soit utilisé pour desservir les combles, une mezzanine, un sous-sol ou bien encore un étage, l’escalier intérieur quoi qu’indispensable, peut être gourmand en surface au sol. Le critère de la place et de l’espace disponible va être déterminant dans le choix du modèle. A suivre nos idées d’escaliers compacts pour gagner de la place lorsque les mètres carrés sont comptés !

L’escalier en colimaçon

Source image : L’Echelle Européenne

L’escalier en colimaçon, à vis ou hélicoïdal est le modèle d’escalier le plus compact sur le marché. Il demande peut de surface au sol contrairement à un escalier droit classique. Il existe un large choix de modèles d’escaliers en colimaçon sur le marché. On aime particulièrement sa forme élancée et le mix de matériaux possible. Ce modèle d’escalier demande d’être sécurisé avec une rampe adaptée (h. 90 cm).

Conseil : quel que soit le modèle d’escalier que vous choisissez, si vous avez des enfants en bas âge il sera préférable de choisir un escalier avec des contremarches, afin d’éviter les accidents domestiques et les chutes.

L’escalier suspendu

Source image : L’Echelle Européenne

L’escalier suspendu a pour principal avantage de ne pas avoir besoin de structure porteuse. Les marches sont directement fixées au mur, ce qui permet un gain de place dans le couloir. En plus d’une impression de flottement très design voire futuriste, l’escalier suspendu se limite à l’essentiel. Parfait pour gagner de la place ! Sa structure et ses dimensions permettent un grand confort d’utilisation pour les usages fréquents.

L’échelle de meunier

Source image : L’Echelle Européenne

L’échelle de meunier est un escalier intérieur compact et droit qui ne présente aucune contremarche. Cette configuration permet de gagner la place : un modèle d’échelle de meunier occupe en moyenne 50% de surface en moins qu’un modèle droit par exemple.

Généralement l’échelle de meunier propose une pente assez inclinée pouvant aller jusqu’à 70° dans certains cas. Pour éviter les chutes, vous pouvez installer des revêtements anti-chute ou bien descendre cet escalier comme une échelle, c’est-à-dire face aux marches.

L’escalier à pas japonais

Source image : L’Echelle Européenne

Ce modèle d’escalier avec des pas décalés est un modèle proche de l’échelle de meunier. Plus facile d’utilisation que cette dernière, l’escalier à pas japonais propose des marches découpées en créneaux, ce qui évite la superposition et gagne de l’espace.

Autant de bonnes idées pour faire installer un escalier intérieur chez soi lorsqu’on a peu de surface disponible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *