Créer une cuisine d’extérieur chez soi


Cuisine extérieure

Posséder une cuisine d’extérieur présente de nombreux avantages au quotidien. Elle permet de disposer d’équipements complémentaires au matériel électroménager de la maison, comme la proximité d’un four à pizza ou d’un barbecue. Comment faut-il s’y prendre pour réussir son aménagement ?

Choisir l’emplacement de sa cuisine d’extérieur : une question d’ergonomie

Pour son usage et l’occupation des lieux, la cuisine d’extérieur doit concilier praticité et proximité avec la maison. On l’intègre généralement près d’une entrée ou sur une terrasse. Sauf si l’on dispose d’équipements autonomes en alimentation énergétique, son emplacement se détermine selon le raccordement au réseau électrique, voire aux canalisations d’eau. Tout dépend de la sophistication souhaitée, de la configuration des espaces et de la fréquence d’utilisation. En règle générale, il est recommandé de prévoir une surface minimale de 10 m² dédiée aux plans de travail, aux dessertes mobiles et au matériel de cuisson.

Abri et sélection des matériaux : préserver durablement sa cuisine d’extérieur

La cuisine d’extérieur peut être ouverte ou se situer sous un abri, comme une pergola ou un auvent. Ces aménagements supplémentaires sont utiles pour en profiter en dehors de la période estivale ; sous réserve d’une météo clémente. De plus, cela permet de prémunir l’installation contre les intempéries.

Toujours selon les conditions environnementales, le choix des matériaux occupe une importance particulière. Le bois se révèle particulièrement esthétique. Il nécessite néanmoins un traitement approprié pour s’adapter à une exposition extérieure permanente. Les équipements doivent privilégier l’acier inoxydable pour une durabilité optimale. Pour protéger la façade ou la structure porteuse, on choisit la pose d’un revêtement mural en PVC, facile à entretenir.

Cuisine extérieure installation

La cuisine extérieure : un trait d’union entre l’intérieur de la maison et le jardin

L’aménagement d’une cuisine d’extérieur peut inclure des compartiments de rangement pour les aliments et les ustensiles. S’il existe des modèles d’appoint pour répondre à une utilisation ponctuelle, certaines structures pérennes s’avancent comme de véritables extensions de la cuisine de maison. Dans cette optique, il est possible de créer un lien avec un accès communiquant entre les deux espaces. Par exemple, avec la présence d’une fenêtre entre deux plans de travail.

Il est également important d’organiser l’environnement de proximité avec du mobilier d’extérieur, comme une table basse, des chaises de jardin ou des fauteuils. On concilie ainsi l’aspect fonctionnel de la cuisine à la convivialité de la terrasse. L’intégration de plantes ou de végétaux offre aussi un effet de continuité avec le jardin. Sous une forme modulaire ou avec des éléments permanents, la cuisine extérieure demeure un aménagement idéal pour améliorer son cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *