Comment traiter une charpente en bois : conseils, astuces…


La charpente en bois constitue l’élément principal de la toiture. Elle est soumise aux intempéries, ainsi qu’aux problèmes d’humidité et aux infestations d’insectes. Des attaques qui fragilisent le matériau et diminuent l’intégrité de la structure. Quelles sont les différentes solutions de traitement pour le bois de construction ?

Se protéger et se débarrasser des insectes

Les insectes, plus particulièrement les termites, apprécient les endroits humides et sombres. La charpente d’une toiture se présente comme un lieu viable pour leur prolifération. Afin de s’en prémunir, il est conseillé d’utiliser des produits insecticides, de type termifuge. Certains traitements sont spécifiques au bois de construction. D’autres permettent d’assainir les pièces de menuiserie, le bois extérieur ou intérieur. Les produits multi-usages apportent une solution polyvalente d’une grande efficacité.

Employer des fongicides pour éviter l’apparition de moisissures

Parmi ceux-ci, on retrouve les traitements de moisissures du bois. L’apparition de champignons entraîne des problèmes d’intégrité de la structure, mais sont aussi dangereux pour la santé des résidents. Le mérule est connu pour provoquer des difficultés respiratoires. En gel ou en liquide, l’usage des produits peut se faire en surface ou par injection progressive. Cette dernière possibilité est employée quand la présence de moisissures est avérée. Certains fongicides sont prévus pour tout type de bois, ainsi qu’une utilisation sur les façades et la toiture.

Protéger sa charpente de l’humidité

Afin d’éviter un entretien trop contraignant et coûteux du bois, l’utilisation d’un produit anti-humidité limite les risques de dégradation. Une application ignifugée sur les éléments de la charpente ou la pose d’un film technique offrent une protection supplémentaire non négligeable. Qu’il s’agisse de fongicide ou de termifuge, la majorité des produits de traitement pour le bois de construction sont tout aussi efficaces pour un usage préventif ou curatif. Il convient de porter une attention particulière aux essences de résineux, comme le sapin. Un type de bois plus vulnérable aux larves xylophages et aux moisissures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *