Astuces et conseils pour élaguer un arbre


elagage-arbre-tronconneuse

C’est un fait, un arbre continue de pousser chaque année. Si cela ne dérange personne en pleine forêt, la croissance d’un arbre peut vite devenir gênante, voire dangereuse à proximité d’une maison. Il est donc nécessaire de l’élaguer de manière régulière, afin de limiter les ombres qu’il projette ou tout simplement minimiser les risques de branches situées trop proches d’une habitation. Maison Portail vous explique comment élaguer un arbre en toute sécurité.

Elagage des arbres et sécurité

elagage-arbre-tronçonneuse

Avant toute chose, il est important de noter que l’élagage d’un arbre est une tâche complexe et dangereuse. En effet, cela nécessite de manier un matériel dangereux, le tout à des hauteurs parfois impressionnantes. Les risques sont alors nombreux : chutes, blessures, coupures, etc. Sans compter les risques matériels que peuvent entraîner la chute d’une branche sur une toiture ou une façade.

Si vous n’avez aucune connaissance en la matière ou si vous devez procéder à l’élagage d’un arbre complexe ou particulièrement haut, il est vivement recommandé de faire appel à un élagueur professionnel.

Elagage des arbres : les conseils indispensables

Avant de vous livrer une méthode simple et en toute sécurité de l’élagage d’un arbre, voici quelques conseils qui vous seront indispensables pour tailler un arbre correctement :

  • Munissez-vous d’un matériel de sécurité : même si cela semble logique, il est inenvisageable et clairement dangereux d’élaguer un arbre en short et t-shirt ! Ainsi, utilisez systématiquement le matériel approprié, à savoir une combinaison anti-coupures, des chaussures de sécurité et des lunettes de protection pour éviter les projections de copeaux. Vous utilisez une tronçonneuse électrique ? Alors n’oubliez pas de porter un casque anti-bruit ! Vous travaillez en hauteur ? Un harnais de sécurité est indispensable en cas de chute ;
  • Ne travaillez jamais seul : comme pour tous les travaux dangereux, il est vivement déconseillé de travailler seul. Une autre paire de mains pourra toujours vous aider, ne serait-ce que pour tenir une échelle ou sécuriser un escabeau. N’oubliez jamais que l’autre personne servira également à appeler les secours en cas d’accident ;
  • Sécurisez la zone : qui dit élagage d’un arbre dit chute de branches ! Pensez donc à sécuriser la zone et à vous assurer que personne ne se trouve sous l’arbre durant les travaux ;
  • Soyez partial sur vos coupes : élagage ne signifie pas massacre ! Ainsi, soyez parcimonieux au moment de couper les branches. Il ne s’agit pas de tout trancher pour dégager le tronc. De même, évitez de couper un arbre de moins de trois ans : il risquerait de ne pas s’en remettre.

Elagage d’un arbre : comment procéder ?

elagage-arbre-tronconneuse

Pour élaguer un arbre efficacement et en toute sécurité, procédez de la sorte :

  • Préparer votre matériel : en dehors du matériel de sécurité indispensable, vous aurez également besoin de matériel pour accéder aux branches à couper (escabeau, échelle, nacelle, harnais, etc.) ainsi que du matériel de coupe (tronçonneuse, sécateur, ébrancheur, scie à élaguer, etc.), à choisir en fonction de l’épaisseur des branches à couper. Si vous utilisez une tronçonneuse, il est indispensable de procéder à une bonne vérification de celle-ci avant usage. Commencez par vérifier le filtre à air, le niveau d’huile puis la tension de la chaîne de votre tronçonneuse Stihl. Si tout est en ordre, vous pouvez lancer la machine ;
  • Attacher les branches : afin de couper les branches imposantes, il est indispensable de les attacher au préalable, de manière à guider et ralentir leur chute ;
  • Couper les branches proprement : la coupe de la branche doit s’effectuer au plus près du tronc, sans pour autant abîmer l’écorce. A l’aide du guide-chaîne de votre tronçonneuse Stihl, vous couperez la branche juste avant un bourgeon situé vers l’extérieur, de manière à guider correctement sa future pousse. Pensez à dégager le centre de l’arbre afin de laisser pénétrer la lumière et à couper essentiellement les branches dangereuses ou mal-orientées, ainsi que toutes celles qui vous dérangent ;
  • Procéder aux finitions : profitez de l’élagage pour supprimer les petites pousses issues des racines et du tronc. Si vous constatez que des branches se croisent, coupez la plus faible d’entre elles pour éviter qu’elle ne gène la pousse de la seconde. Pensez également à supprimer les branches mortes ;
  • Laisser l’arbre cicatriser : notez enfin qu’il est primordial de laisser un arbre coupé cicatriser, sans quoi vous risqueriez de le tuer. Utilisez un mastic cicatrisant sur les zones coupées, de manière à ce que l’arbre reste solide et évite les maladies.

Si cette procédure vous semble trop complexe ou si vous n’avez tout simplement pas le matériel nécessaire pour l’élagage d’un arbre dans les règles, évitez tous risques et confiez ce travail à un élagueur professionnel ou à un paysagiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *