Acheter une maison : les points à contrôler


Couple qui tient les clés de la maison qu'il vient d'acheter

L’achat d’une maison est une étape importante dans la vie, qu’il vaut mieux ne pas prendre à la légère. Même le plus petit détail pourra transformer une bonne affaire en véritable cauchemar. Pour éviter les regrets et être sûr de faire le bon choix, voici quelques points à contrôler avant d’acheter une maison.

Le prix de vente par rapport au marché

Si le prix d’un bien immobilier constitue un critère de sélection essentiel, seul, il ne signifie pas grand-chose. Pour savoir si le prix d’une maison est avantageux ou trop élevé, il faut :

  • Analyser le bien en lui-même (surface, état, prestations…) ;
  • Le comparer avec les prix du marché.

C’est d’ailleurs sur ces mêmes critères que se basent les professionnels de l’immobilier lorsqu’ils réalisent l’estimation d’un appartement ou d’une maison. Toutefois, comme il n’est pas obligatoire de faire appel à une agence immobilière ou à un agent immobilier indépendant, les propriétaires sont libres de fixer le prix de leur choix.

Il est donc tout à fait possible de trouver des biens immobiliers dont le prix excède celui du marché. Cela peut être un souhait de la part du propriétaire, désireux d’obtenir une plus-value au moment de la vente, ou bien une simple méconnaissance des rouages de l’immobilier.

Dans tous les cas, rien ne vous empêche de vous-même faire appel à un professionnel ou de faire une estimation en ligne pour vérifier que le prix proposé est correct.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Depuis le 1er septembre 2006, tout propriétaire qui met en vente un bien immobilier doit fournir aux candidats acquéreurs un diagnostic de performance énergétique (DPE). Celui-ci présente 2 informations essentielles :

  • La consommation énergétique du logement ;
  • La quantité de gaz à effet de serre émise.

Ces deux étiquettes sont divisées en 7 classes, de A à G, permettant d’évaluer d’un rapide coup d’œil la situation du logement. Plus le diagnostic est proche de la lettre A, plus il est positif.

Vérifier ces paramètres permet non seulement d’anticiper sa consommation énergétique, mais également, dans certains cas, de revoir le prix de vente du bien. Par exemple, si le bien proposé entre dans la classe F, vous pouvez tout à fait discuter avec le négociateur immobilier afin de diminuer le prix de vente. En effet, une telle classe va impliquer de lourdes dépenses de votre part, soit pour rénover les installations, soit pour payer vos factures.

Étiquettes du diagnostic de performance énergétique

Les vices éventuels

Après une vente immobilière, il arrive parfois que le nouveau propriétaire ait de mauvaises surprises. On peut rencontrer 2 types de vices :

  • Les vices cachés ;
  • Les vices administratifs.

Dans le cas des vices cachés, on pense souvent qu’il s’agit d’informations « omises » par le vendeur. Cela peut être le cas si vous tombez sur une personne malhonnête, mais il peut également s’agir de faits dont le vendeur n’était lui-même pas conscient. Si ceux-ci sont antérieurs à la vente, vous pouvez actionner la garantie pour vices cachés.

En ce qui concerne les vices administratifs, il s’agit essentiellement de travaux réalisés dans la maison sans déclaration préalable ni permis de construire. Ces informations peuvent être contrôlées auprès de la mairie et peuvent donner lieu à une annulation de l’acte de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *